La déviation de Lacanau prend du retard

Publié le par robert


ÉQUIPEMENT. Les travaux ont été interrompus. Les effets de la pluie et d'une nappe phréatique haute
Le chantier a été arrêté. Actuellement, il ya trop d'eau sur le tracé pour poser le remblai efficacement.( photo J. L.)
Le chantier a été arrêté. Actuellement, il ya trop d'eau sur le tracé pour poser le remblai efficacement.( photo J. L.)

Olivier Courbin, le responsable du centre routier du Médoc (Conseil général) est resté prudent. « Pour la mise en service de la déviation de Lacanau, l'objectif reste juin 2010. Ce n'est pas aujourd'hui que je vais vous annoncer un dérapage du calendrier. » Lors de la réunion des maires et adjoints du canton de Castelnau, le cadre a ainsi répondu à une question de Bernard Valette, l'adjoint au maire de Lacanau en charge de l'urbanisme. L'élu se demandait si le chantier serait bien terminé dans les délais annoncés. Saison d'été oblige. Sans oublier les projets du bourg.

Une question qui venait à la suite de l'annonce de l'interruption des travaux. « Les aléas climatiques », selon Olivier Courbin. Dans le détail. Entre les nombreux épisodes pluvieux de ces dernières semaines et une nappe phréatique assez haute sur le tracé de la déviation, il y a aujourd'hui trop d'eau pour poser le remblai dans de bonnes conditions. Mais si dérapage du calendrier il y a, le chantier ira bien au bout. Yves Lecaudey s'est voulant rassurant. Même en plein été, vu que les travaux n'ont pas lieu sur un axe de circulation, les opérations pourront se poursuivre. Au final, le seul bémol pourrait être une saison de plus avec entrée et sortie de ville dans la configuration actuelle.

Et la déviation de Lesparre

Après avoir disparu des programmes, le projet de déviation de Lesparre a fait son retour. Lors de la réunion des maires, Yves Lecaudey a évoqué les études, et trois solutions possibles retenues pour le tracé. Pour ce qui concerne le budget de cette déviation, l'élu a confirmé qu'il n'existe pas encore. La déviation de Lesparre, ce n'est donc pas pour demain.

Auteur : J. L.

Publié dans La ville

Commenter cet article

spidee 03/12/2009 20:31


Normal c'est un marais ce sera toujours inondé