LACANAU. Halte nautique, des idées à quai

Publié le par robert


La secrétaire, Marie-Christine Pallas et le président Gerrit Oyens. (photo v.b.)
La secrétaire, Marie-Christine Pallas et le président Gerrit Oyens. (photo v.b.)

Il n'y avait pas foule pour l'assemblée générale de l'Association canaulaise de la halte nautique (ACHN) samedi. Seuls quelques adhérents avaient fait le déplacement, mais ils se sont révélés très intéressés par la vie de ce port au coeur de Lacanau-Ville.

Dans son rapport moral, le président Gerrit Oyens a expliqué que l'association a beaucoup travaillé cette année pour améliorer les relations avec la municipalité, ce qui a permis d'avancer sur plusieurs points.

Comme par exemple les problèmes de navigation à l'entrée du port, la réfection de l'anse ouest, les abords de la halte nautique, l'entretien des espaces verts, la navigation dans la zone sud et le rôle de l'ACHN en matière d'intervention sur le lac, en coopération étroite avec la police du lac. Sans oublier la contribution à la réflexion autour de l'actualisation de l'arrêté préfectoral du 3 juillet 1997 qui gère la navigation sur le lac.

Le président a rappelé que le balisage des hauts fonds reste à l'initiative de l'ACHN et que la saison morte nécessite toujours une surveillance accrue des bateaux, surtout au niveau des amarrages ou de la vidange des bateaux non auto-videurs.

Une boîte à outils pour tous

Avec la police municipale, il a également été convenu de synchroniser les numéros des traques et les adresses. Et pour terminer, l'association a réalisé une boîte à outils avec du « petit matériel », qui sera mise à disposition de tout adhérent en panne. Le principe : chaque adhérent pourra prendre un objet dans la réserve associative, à condition de le remplacer à l'identique dans le mois qui suit.

Côté finances, aucun problème à signaler, car l'ACHN clôture son année avec un solde créditeur de plus de 1 500 euros.

Cette situation permet à l'association de s'investir encore davantage au niveau de l'assistance ponctuelle aux adhérents et du contrôle du balisage des hauts fonds.

Adhésion à 30 euros

Elle permet également de maintenir l'adhésion à 30 euros. L'année 2010 sera largement consacrée au développement de la vie associative avec la reconduite des « pots nautiques » qui ont connu une fréquentation modeste mais grandissante. Ces rencontres entre utilisateurs de la halte permettent d'échanger sur la vie du port et d'accueillir les nouveaux adhérents.

Auteur : Véronique Bosche

Publié dans Le Lac

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article