LACANAU. Le club de sauvetage stocke trop à l'étroit

Publié le par robert

Une trentaine de personnes se sont déplacées pour assister à la seconde assemblée générale du Club de sauvetage côtier Lacanau. Le rendez-vous a eu lieu le week-end dernier. Depuis sa création, en août 2007, ce club connaît une croissance rythmée. Ils sont aujourd'hui plus de 50 adhérents (dont 36 enfants). Selon le président du club, Yves Mars, « il y a peu de non-renouvellement ».

Vous les avez certainement croisés à l'océan, au lac ou encore dans des manifestations telles que Lacanau Gliss Festival, Jazz'o lac, CAP 33, au Téléthon ou enfin au Championnat de France de Surf Open où ils étaient chargés de la sécurité. Cette année, ils proposaient en plus des formations de Brevet national de sauvetage et sécurité aquatique (BNSSA) et de brevet de surveillant de baignade (BSB).

La mairie absente

Côté investissements, le club s'est doté de matériel neuf (barnum, sac d'intervention, rescue board, nipper board et défibrillateur). Ses objectifs pour la saison prochaine sont d'acheter plus de matériel, de développer le BNSSA et le BSB, d'avoir une équipe canaulaise pour participer à plus de compétitions nationales et de continuer à éduquer les enfants à l'océan.

Mais surtout, le club aimerait pouvoir disposer d'un local pour stocker le matériel, mais aussi pour pouvoir accueillir ses adhérents. C'est un sujet qu'il aurait aimé aborder avec la mairie, mais aucun représentant n'était présent à l'assemblée.

Yves Mars remercie Christian d'Aola Surf School d'avoir mis à leur disposition un local pour stocker leur matériel.

Auteur : Virginie Bouisset

Publié dans Les associations

Commenter cet article