LACANAU. Les investissements augmentent en 2010

Publié le par robert

Le projet sur le secteur de la Gaîté conjuguerait activités économiques et opération habitat. (PH. V. B.)
Le projet sur le secteur de la Gaîté conjuguerait activités économiques et opération habitat. (PH. V. B.)

Comme chaque année, le dernier Conseil municipal de l'année a largement été dominé par le vote des budgets primitifs. Et comme chaque année, c'est Jean Dupin, adjoint aux finances, qui les a présentés. Ce dernier a expliqué que les budgets pour 2010 s'inscrivent « dans la continuité de la politique budgétaire » de la municipalité, à savoir « rigueur dans le fonctionnement et dynamisme dans les investissements ». Il a rappelé que l'activité communale se déclinait au travers d'un budget principal et de sept budgets annexes, à savoir pour l'eau, l'assainissement, les cimetières, les transports, les parkings, la forêt et les golfs.

Les charges de personnel

Pour 2010, l'ensemble des bud- gets représente un montant de 22 831 600 euros, soit une augmentation totale de plus de 40 % par rapport à 2009. Cette augmentation s'explique surtout par les travaux d'agrandissement de la station d'épuration des Pellegrins.

Le budget principal s'élève à 14 035 000 euros, dont 9 360 000 euros en section de fonctionnement et 4 675 000 euros en investissement. Les investissements dans ce budget connaîtront une augmentation de plus de 36 %, avec un total de dépenses d'équipements de 4 000 000 euros (voir encadré), partiellement financées par un emprunt de 1 570 000 euros.

Ces dépenses seront complétées par la restructuration des cuisines de la maison de retraite, estimée à 300 000 euros. Le budget principal tient évidemment compte des transferts de charges liés au tourisme et à la surveillance des plages, qui seront de la compétence de la CdC des Lacs médocains à partir de 2010. Il prévoit également une hausse des charges de personnel et des impôts, tout comme une baisse des dotations de l'État, des produits issus de la taxe additionnelle aux droits de mutation et des prélèvements sur le chiffre d'affaires du casino.

« Un budget ambitieux »

Compte tenu de ces données, l'autofinancement s'élèvera à 1 050 000 euros, soit une légère baisse par rapport à 2009. Pour la municipalité, c'est donc « un budget ambitieux dans un contexte de tension financière sur le plan national et international ». Le budget principal a été voté à la majorité des voix, avec cinq abstentions de l'opposition Vivons Lacanau et deux votes contre de l'opposition socialiste.

Les budgets annexes ont également été votés par la majorité des élus, exception faite des deux abstentions des élus socialistes.

Auteur : Véronique Boscher

Publié dans La ville

Commenter cet article