Quelques précisions de Dominique Gisson

Publié le par robert

Suite à l'article « Mer et bois sous haute surveillance », ainsi que le clin d'oeil, paru lundi dernier, Dominique Gisson, présidente de Vive la forêt, souhaite apporter les précisions suivantes.

Au sujet des maires absents, elle a dit « comprendre que des maires ne puissent venir, mais elle s'étonne qu'ils ne délèguent pas un de leurs adjoints ». Les adhérents n'ont pas « copieusement sifflé » les absents mais prononcé des « oh et des ah » qu'elle qualifie comme « plutôt humoristiques ». À Carcans, VLF n'a pas envoyé de recours gracieux contre le permis modificatif, délivré à Océan Panoramic, contrairement à ce qui est écrit dans le texte. La résidence de tourisme au Moutchic, qui fait partie des dossiers canaulais, se trouve non sur la plage mais bien sur l'avenue de la Plage. Ce projet n'est pas porté par la société Inaphis mais par la société Anthélios, qui l'a repris à la première. La citation qui lui est attribuée dans ce dossier est également erronée (lire ci-dessus).

Pour le commentaire sur le rapport financier, la présidente dément avoir dit de ne « jamais avoir perdu de procès ». Le président de séance ayant indiqué que les finances de l'association, si elles pouvaient paraître importantes, étaient nécessaires dans le cas où VLF serait obligé d'aller en cassation.

Auteur : V. B

Publié dans Vive La Forêt

Commenter cet article