Une marina aux parcelles très convoitées

Publié le par robert

La densification de l'habitat menace aussi la marina. (photo « SO »)
La densification de l'habitat menace aussi la marina. (photo « SO »)

Entre Lacanau-ville et Lacanau-Océan, il y a la marina de Talaris. Il s'agit d'une zone résidentielle créée dans les années 70 par un promoteur immobilier. Au milieu de la forêt et au bord du lac, les copropriétaires vivent dans un environnement privilégié. Le règlement défend le caractère sauvage et naturel du lieu. En clair, ses habitants profitent « d'une faible densité de l'habitat avec des maisons individuelles qui se fondent dans la nature ».

Mais à partir de 2004, il y a tension dans le petit village. D'autres promoteurs ont repéré le site.

Il est proche d'une station balnéaire de plus en plus convoitée et où les terrains constructibles sont rares. Les parcelles encore disponibles de la marina de Talaris sont achetées par les investisseurs.

Dans le même temps, pour éviter que le règlement intérieur ne change et que la densification de l'habitat ne vienne perturber « le havre de paix », l'association Esprit marina est créée par les copropriétaires en novembre 2004. La bataille commence avec les promoteurs.

Vive la forêt sur le front

Sous le coup d'un avis d'expulsion (lire ci-dessus), l'histoire du club hippique de la marina de Talaris, fondé en 1968, témoigne de l'évolution de la situation. Le centre devrait être remplacé par une résidence hôtelière...

Plus récemment, l'association Vive la forêt, de tous les combats pour la défense de la forêt et de la loi Littoral, a annoncé son intention d'adresser des recours gracieux contre différentes autorisations données à la société Kaufman et Broad. Et si ce n'était pas suffisant d'aller devant le tribunal administratif. Dans le détail, il est question de « trois permis sur trois lots contigus » qui doivent permettre la construction de 65 nouvelles maisons dans la marina.

Sur son site Internet, Vive la forêt précise que les autorisations de défrichement ont été accordées sur des parcelles classées « réserve de chasse et de faune sauvage ». Une lisière boisée « particulièrement sensible et riche ».

Auteur : Julien Lestage

Publié dans Vive La Forêt

Commenter cet article

chr 27/09/2010 21:31



Témoignage d'un homme libre


Il faut connaitre le site de la Marina de Talaris et son histoire avant de faire des commentaires. Par pitié éviter de lancer de grandes phrases sans savoir c'est une mode actuelle qui est
horipilante !!


Je suis propriétaire à la Marina  depuis plus de dix ans. L'endroit est un petit paradis au milieu de la nature que l'ensemble des propriétaires s'attachent à protéger.


Les actions négatives de vive le forêt n'apportent rien à la situation actuelle.


D'ailleurs que propose cette association face aux projets des promoteurs ? Elle ne fait que s'opposer sans jamais faire des contres propositions concrétes et CONSTRUCTIVES.


Cette association faite d'intellectuels, illuminés et utopistes est le reflet des Verts d'aujourd'hui  qui vous font dégouter de l'écologie alors qu'il devrait nous la faire aimer.



lili 01/01/2010 10:34


Il faut bien que les margoulins vivent... Allons vivre ce que la Côte d'Azur vit ? A savoir bétonner, bétonner  pour que ces groupes immobiliers s'en mettent pleins les fouilles


stella 30/12/2009 15:51



j'ai déjà vu ces phoots lors d'un reportagesur  MATCH..il y a des années....j'ai toujours rêvé d'une maison..comme cela....le loi littorale est appliquée à deux mesures comme d'habitude ;un
e pour le s promoteurs ...qui nous envahissent   plu s souple.....;et une pour le sparticuliers plus  stricte...quand cela va t-il cesser?????????????