LACANAU-VILLE. Bilan satisfaisant pour la gendarmerie

Publié le par robert

La Communauté de brigades de Lacanau avec les élus des sept communes. (PHOTO V. B.)
La Communauté de brigades de Lacanau avec les élus des sept communes. (PHOTO V. B.)

C'est à l'occasion de l'inspection annuelle que le commandant Jean-Guillaume Rémy, de la compagnie de Lesparre, et le lieutenant Yves Bédènes, qui commande la Communauté de brigades (COB) de Lacanau, ont présenté les résultats de la gendarmerie pour l'année 2008. Des résultats que le commandant a qualifiés comme « très bons » pour l'ensemble du Médoc, surtout au niveau de la délinquance de proximité.

Une délinquance qui concerne les vols, les cambriolages et autres détériorations, et qui connaît une baisse constante depuis 2002. Avec 300 faits en moins par rapport à l'année 2007, la baisse s'élève à 23 pour cent en 2008. En ce qui concerne l'ensemble de la délinquance en Médoc, donc tous crimes et délits confondus, la baisse est de l'ordre de 10 %, ce qui se traduit par près de 600 faits en moins. « On peut donc être fier du travail accompli », a conclu le commandant.

Des renforts

Pour la COB de Lacanau, dont le territoire s'étend sur sept communes (Lacanau, Carcans, Hourtin, Saumos, Le Temple, Brach et Le Porge), les chiffres suivent la même tendance : une baisse de 22 % pour les crimes et délits et de 42 % pour la délinquance de proximité.

Quant aux raisons de ces bons résultats, le commandant a évoqué l'arrivée de 12 gendarmes mobiles qui, pendant les week-ends, sont concentrés sur les communes du littoral : Lacanau, Carcans et Hourtin.

Autre explication est la mise en place d'opérations d'envergure pour montrer que l'action et la présence des gendarmes ne se limitent pas à une seule patrouille à un endroit précis. Des opérations qui ont porté leurs fruits, surtout au niveau des vols à la roulotte.

Le commandant Rémy a également expliqué l'importance des contrôles systématiques, des interpellations et des patrouilles en civil pour « préparer la saison en amont », surtout concernant les stupéfiants. Un domaine où, malgré toutes ses mesures, il regrette de constater que des « réseaux locaux sont en train de voir le jour ».

Contrôles routiers

L'autre volet de l'action des gendarmes concerne la sécurité routière, où le bilan reste par contre « mitigé ». La COB de Lacanau est intervenue pour 17 accidents, avec 19 blessés et 3 morts. Des accidents qui sont le plus souvent liés à la consommation d'alcool et l'excès de vitesse. Davantage de contrôles vont donc être mis en place, surtout aux horaires du départ et du retour du travail. Des contrôles qui vont encore être renforcés avec l'arrivée prochaine d'un radar embarqué à la compagnie de Lesparre, radar qui sillonnera toutes les routes du Médoc.

Un autre point faible pour la COB de Lacanau concerne le taux d'élucidation, qui ne dépasse pas les 31 % en 2008, tous crimes et délits confondus. Une faiblesse que le commandant Rémy explique par la place de l'activité saisonnière dans le secteur, activité qui entraîne une délinquance estivale et qui fait grimper le nombre de dossiers non élucidés.

Pour le commandant, l'importance reste donc de « dissuader ces gens de venir chez nous », une dissuasion qui passe surtout par un renforcement des contrôles et une présence bien visible sur le terrain.

Auteur : Véronique Boscher

Publié dans La sécurité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article