Une bourse au profit de la lutte contre le cancer

Publié le par robert

Colette Baudry présente les premiers fossiles qu'elle et son mari ont trouvés dans les carrières de Couquêques. (photo s. d.)INITIATIVE. La 30e bourse exposition de fossiles et minéraux aura lieu du vendredi 7 au dimanche 9 août. Ses bénéfices seront reversés à l'institut bordelais Bergonié

La 30e bourse exposition de fossiles et minéraux, organisée par Lesparre Lutte contre le cancer, s'inscrit dans le vaste programme de la Foire aux vins, du 7 au 9 août prochain. À cela près que cet événement se déroule à l'espace François-Mitterrand et non au pied de la tour, site de la Foire aux vins.

Trente ans de bourse exposition de fossiles et minéraux, c'est toute une aventure qui a débuté en 1979 par la passion commune de Michel et Colette Baudry pour les fouilles de fossiles et minéraux. Les produits des premières éditions de la bourse exposition allaient au syndicat d'initiative. Puis en 1992, Michel Baudry, décédé depuis quelques années, décide d'abonder la recherche contre le cancer et se rapproche de l'institut bordelais Bergonié.

33 987 euros reversés

Depuis cette date, l'association lesparraine, qui a aussi le nom de son objet Lesparre Lutte contre le cancer, a versé à Bergonié la coquette somme de 33 987 euros, compte tenu des dons de 2008.

« Pour cette année, nous comptons donner environ 4 000 euros grâce au marché de Noël et à la bourse exposition du mois d'août », explique Colette Baudry, tout en ajoutant que Mme Malavallon pour l'expo de Lacanau et Jean-Raymond Peintre pour Hourtin donneront chacun « environ 800 euros ». Ces sommes devraient être données en mains propres, le samedi 8 août, au moment du vernissage de la bourse exposition qui compte 12 exposants, essentiellement de minéraux et fossiles.

Concours d'orpaillage

Côté animation, et comme chaque année, seront présents le Tarbais Christian Lacaussade et son acolyte Jean-Louis. Lequel fait très couleur locale des anciens du far-west américain, au temps des premiers chercheurs d'or, avec ses cheveux longs sous un grand chapeau à larges rebords. Le concours d'orpaillage a lieu du vendredi au samedi midi. Un temps pour compter les pépites trouvées dans les grandes bassines mises à disposition des concurrents. Et la remise des prix est prévu à 18 heures.

« En revanche, les amateurs pourront également s'essayer à l'orpaillage, informe aussi Colette Baudry, mais sans concourir et ce, jusqu'au dimanche après-midi. »

À noter aussi pour cette 30e édition que Gérard Servant-Ermès exposera deux de ses statuts en carbone : un buste de femme et « le caducée de seins », qui représente une double ellipse identique à la chaîne ADN et sensibilise les personnes à la prévention du cancer du sein.

« Deux pièces majeures », commente Colette Baudry qui exposera, elle aussi, une partie de sa collection de fossiles et minéraux trouvés au cours de voyages qu'elle affectionnait particulièrement avec Michel, son défunt mari.

(1) Présidente : Colette Baudry ; président d'honneur : André Degreef ; trésorière : Anne-Marie Néolier ; secrétaire : Nadine Vilmars

Auteur : Sylvaine Dubos

Publié dans Les associations

Commenter cet article

doize therese 21/12/2009 23:10


J' ai rencontré cette association sur un marché de Noel mais j' aimerai avoir d' autres coordonnées pour voir éventuellement le planning de leur exposition afin de pouvoir les rencontrer de
nouveau. merci d' avance Ce sont des gens passionnés et interéssants