Plaisance va renaître

Publié le par robert

LACANAU. Les travaux de rénovation de la villa continuent et devraient s'achever en juin 2009 avec la réalisation du parc

La pièce principale du rez-de-chaussée
La pièce principale du rez-de-chaussée

Commencés depuis le début du mois de septembre, les travaux de rénovation de la Villa Plaisance continuent. Après le nettoyage et le sablage des pierres de façade, les équipes sur place procèdent actuellement à un travail plus minutieux avec la réparation ou le remplacement des pierres abîmées. C'est une partie importante du chantier, surtout sur la façade Ouest, qui subit de plein fouet les tempêtes et l'influence de l'air salin. Il y a des pierres de taille, des briques rouges ou vernissées, des éléments en bois et en fer, tout un mélange de différents matériaux qui est typique pour les villas balnéaires du début du XX siècle.

Un souci.

Un mélange qui fait la richesse de cette architecture mais qui peut aussi devenir un souci. «Tous ces mélanges de matériaux ne vieillissent pas toujours bien ensemble, explique Bruno Phiquepal, l'architecte du Patrimoine, et surtout quand il s'agit de fer à l'intérieur des pierres.» Car, avec le temps, le fer rouille et fait éclater la pierre. Après la réparation des pierres, il faudra les rejointer, autre travail de longue haleine. D'autant plus qu'il s'agit de se rapprocher au maximum de la couleur du joint d'origine. C'est pour cette raison que les artisans font d'abord des essais avec trois nuances différentes avant de faire un choix définitif. Il s'agit aussi de reconstruire des éléments qui avaient disparu, comme le pignon de la façade Est, à l'arrière du bâtiment, qui vient tout juste d'être terminé.

Mais la partie la plus délicate de la rénovation sera sans aucun doute la reconstruction du toit-terrasse. L'ancienne dalle du deuxième étage, qui n'était plus étanche, a déjà été démolie. La prochaine étape sera de déposer la toiture ardoise et de rétablir le toit- terrasse. Un travail qui est programmé pour le mois de novembre, si les conditions climatiques le permettent. Les travaux de façade pourront ensuite être terminés vers la fin du mois de février. Début décembre, d'autres travaux à l'intérieur de la villa pourront également commencer.

Peu de pièces.

Ce qui peut surprendre en visitant Plaisance, c'est que, malgré la vue imposante qu'elle offre depuis la rue, elle ne compte que peu de pièces à l'intérieur, et qui sont des pièces de dimensions très modestes. La pièce principale se trouve au rez-de-chaussée et ne mesure qu'une trentaine de mètres carrés. C'est d'ailleurs la seule pièce de toute la villa qui a gardé des éléments d'époque comme une cheminée en faux marbre, des boiseries, quelques vitraux et un grand lustre. Des éléments qui seront restaurés pour rappeler les grands jours de cette demeure, véritable témoin du patrimoine architectural de Lacanau-Océan.

Pour Bruno Phiquepal, le véritable défi de ce type de rénovation est de «trouver le bon équilibre afin de pouvoir respecter les normes d'aujourd'hui, sans dénaturer le bâtiment». Si tout se passe comme prévu, le chantier devrait se terminer en juin 2009 avec la réalisation du parc autour de la villa. Des travaux qui seront réalisés en régie, par l'équipe des espaces verts de la commune, sous la responsabilité de Neil Pioton.

Auteur : Véronique Boscher
sud ouest le 21 oct

Publié dans le patrimoine

Commenter cet article